Les actualités

Presse Havraise – Parmi les grands

 Publié le 05/12/2013

Natation. Nationaux petit bassin

 france1Aujourd’hui commence à Dijon, la dixième édition des championnats de France de natation en petit bassin (25 m). Deux jeunes nageurs du CNH et une nageuse du CNVS sont en lice.
Jusqu’à dimanche, les meilleurs nageurs français seront dans la capitale bourguignonne. Camille Lacourt, Florent Manadou ou encore Camille Muffat se battront pour décrocher des médailles et améliorer leurs records personnels. Parmi eux, il y aura aussi Kévin Lasserre et Romane Lanaret, deux nageurs du Centre Nautique Havrais (CNH) ainsi que la Gravenchonnaise, Charlotte Lelandais (CNVS). Leur objectif est plus d’engranger de l’expérience, de battre quelques records personnels et régionaux que de décrocher un bien hypothétique titre de champion de France. Il faut dire que les trois Normands sont jeunes, Charlotte a seize ans, Kévin quinze et Romane, seulement, treize.
Et ces championnats, dès les séries, se déroulent toutes catégories d’âge confondues. Les meilleurs temps se qualifient pour les finales « A » et « B ». Une finale C est, en revanche, réservée aux jeunes de moins de 18 ans. Là sera l’objectif même si en natation la différence de niveau entre un nageur de 15­16 ans et de 18 ans est parfois impressionnante.
Engranger de l’expérience
Kévin Lasserre concourra sur plusieurs épreuves : 200 m quatre nages, 400 m quatre nages, 50 m brasse, 100 m quatre nages et le 200 m brasse. Notons que lors des derniers championnats de France, il avait réussi à décrocher une médaille de bronze en minime sur le 200 m brasse. Son entraîneur, Christos Paparrodopoulos, rappelle l’objectif de Kévin : « Il fait d’énormes progrès depuis quelque temps, son but à Dijon est d’améliorer ses records sur plusieurs épreuves et d’aller chercher des records régionaux dont certains appartiennent à Hugues Dubosc. Évidemment, on attend aussi qu’il atteigne la finale jeune. »
L’autre Havraise, Romane Lanaret, découvrira le très haut niveau de la natation. « Cela va être une découverte pour elle, confie Paparrodopoulos. Elle manque d’expérience à ce niveau, elle va côtoyer l’élite française. C’est très bien. Là aussi, l’objectif c’est de battre ses propres records. » Elle est engagée sur le 200 m quatre nages, 200 m brasse, 100 m brasse et le 400 m quatre nages.
A leurs côtés, Charlotte Lelandais, défendra les couleurs du Centre Nautique de la Vallée de Seine sur le 50, 100 et 200 m brasse. Pour la finaliste minime des derniers championnats de France et championne d’Algérie minime, c’est également la découverte du très haut niveau français. Son entraîneur, Denis Meslet, espère qu’elle va engranger de l’expérience : « L’objectif est d’améliorer les chronos dans un cadre qui est beaucoup plus stressant que ce dont elle a l’habitude. La finale « C » peut être un objectif mais je ne sais pas encore comment seront composées les séries. On verra. »