Les actualités

Presse Havraise – La nouvelle étoile du CNH

Publié le 11/12/2013

NATATION: La nouvelle étoile du CNH

Kévin Lasserre, 15 ans, a battu plusieurs records de Normandie lors des derniers championnats de France en petit bassin. Dont celui datant de 1996 d’un certain Hugues Duboscq…
2 minutes, 32 secondes et 91 centièmes. C’est le nouveau record régional sur le 200 m brasse chez les 15 et 16 ans. Celui établi par le jeune Havrais à Dijon lors des nationaux de natation, il bat ainsi le précédent record qui appartenait à la légende du CNH, le triple médaillé olympique, Hugues Duboscq. « Un plaisir et un honneur », pour Lasserre d’être dans le sillage du champion. Il faut dire que le nageur s’entraîne dur pour réaliser ses rêves. « Huit entraînements par semaine pour le moment et douze à partir de janvier », comme nous l’explique son entraîneur, Christos Paparrodopoulos. A Dijon, Kévin Lasserre a atteint deux finales jeunes (200 m brasse et 200 m quatre nages), une réelle satisfaction. De là à en faire le futur grand nageur havrais, il n’y a qu’un couloir que son coach ne franchit pas encore tout à fait.
Objectif Tokyo 2020
En effet, Paparrodopoulos, fort de son expérience, préfère ménager son poulain : « On a vu beaucoup de jeunes réussir à 15-16 ans puis se perdre ensuite. Beaucoup de choses peuvent arriver, des blessures, une perte de motivation. Avec Kévin, je veux tenter un coup, il aura 22 ans en 2020, il est possible qu’on aille ensemble à Tokyo pour les jeux Olympiques. » L’entraîneur emblématique du CNH a aussi connu Duboscq à 15 ans mais, pour lui, il n’y a aucune comparaison possible. « Cela ne sert à rien de comparer Kévin avec Hugues. C’est évidemment bien qu’il ait battu ce record chez les jeunes, mais on criera victoire le jour où il battra les records en seniors. »
En tout cas, Kévin Lasserre engrange de l’expérience et apprend pour arriver un jour au très haut niveau. Déjà, à Dijon, il a pu nager aux côtés des « stars » de la natation française, échanger quelques mots avec Florent Manaudou, Jérémy Stravius. En espérant sans doute être à leur place bientôt. Prochaine étape pour le Havrais : les championnats de France à Chartres en avril avec peut-être à la clef, une première sélection en équipe de France. Ce serait pour Christos Paparrodopoulos, défenseur invétéré du sport « made in Le Havre », une nouvelle victoire !